From Berlin to Detroit with Paul and Robert !

Un multi-post aujourd’hui entre 2 haut lieux de la techno underground. Plus vraiment des repérages, les affaires dont je vous cause ayant déjà plusieurs mois.

D’abord, nach Berlin, avec l’ainé de la famille Kalkbrenner dont je vous avais déjà parlé ici.

Aujourd’hui, c’est donc Paul-frère-de-Fritz qui s’y colle, avec 3 extraits de son dernier album « Guten Tag », globalement très recommendable.

Alors, j’anticipe :  vous ne serez pas tous fans du 1er et de cette techno repetitive et minimaliste. Moi je trouve que dans le genre, ça l’effectue ;-)

Regarder ce que ça donne en live in Berlin !

Le dernier est  plus démocratique.

Et maintenant, cap à l’ouest et retour au source de la techno industrielle : Detroit !

Je partage avec vous 3 morceaux extraits de « Motor Nighttime World Vol 3 », un album-concept qui est conçu comme une véritable bande originale d’un film qui decrirait la mutation post-industrielle de la ville. On doit cela à Robert Hood, l’un des pères de la techno de Detroit.

Puisque c’est l’objet de ce blog, les extraits sont tous dancefloor-compatibles (warning : ambiance tardive et débridée). Mais l’album tout entier vaut vraiment le coup, avec de la musique électronique beaucoup plus riche et subtile que ne peut le laisser imaginer le seul qualificatif « techno ».

Si « Guten Tag » était recommandable, « Motor Nighttime World Vol 3 » est très fortement recommandé !

Bon week-end.

Publicités