Album : « Warung Brazil 2012 », quand est-ce qu’on prend l’avion ?

Je vous ai déjà parlé de 16bit Lolitas, ce duo hollandais qui -dixit- trouve sa source d’inspiration au « Temple », le Warung Beach Club.

Et on s’est déjà aussi causé du Warung, le « melhor super club do Brazil »!. Le Warung c’est c’est çà, et c’est ici ! et c’est surtout là qu’il faudrait tous se retrouver d’un coup de Boeing 777 ;-) !

Les 16bit Lolitas avait déjà sorti l’excellentissime « Warung Brazil 001 », un must have.

Ils ont remis le couvert avec un nouveau double album de productions maison. On y retrouve une belle créativité, avec toujours ces rythmes chauds et des thèmes qui vous portent.

Les 16BL l’on dit « With our second Warung album, we are focussing on bringing energy, good vibes and dance floor killers ».

Moi je dis : mission accomplie !

Pour vous mettre en bouche, un extrait, mais allez vite écouter « Chant A Tune » et « Leave Me Cold Part II ».

Publicités

Album : « Sick travellin' », dans la famille Kalkbrenner, je voudrais…

… le cadet.

Fritz, frère de Paul, sort ce second album solo, après l’excellent « Here Today Gone Tomorrow » (voir plus bas) et qui me permet d’inaugurer la nouvelle rubrique  « Albums » du blog.

Cette fratrie berlinoise a produit ensemble la BO de « Berlin Calling » (ou les Aventures d’un DJ à Berlin, à voir !), dont vous connaissez forcément le plusieurs-fois-entendu-dans-les-aperos-777 « Sky & Sand »

« Sick travellin » est un album très electro-house. J’aime ces beats magnétiques, un peu mélancoliques et le style minimal caractéristique de FK. Peut être pas tout à fait à la hauteur du 1er album, mais du bien bon !

Nos amis d’outre-Rhin font plein de trucs super en ce moment, et pour revenir à la famille Kalkbrenner, on attend avec impatience d’ici quelques jours la nouvelle production du grand frère Kalk « Guten Tag » !

Attention, ce post n’est pas fini !

« Here Today Gone Tomorrow », 1er album solo de Fritz, c’est un absolute classique dont je vous ai aussi distillé régulièrement quelques titres. Ca mérite un petit post-dans-le-post, avec 4 extraits wunderbar ci-dessous :